Cent façons d'éradiquer le chômage

Table

 

Cent façons d'éradiquer le chômage…

 

Le Défouloir des Précaires est heureux d'informer ses trop fidèles lecteurs que le

  Dictionnaire du Cynisme Social

adapté de ce site et agrémenté de nombreuses insultes, est disponible en librairie.

La présente page (ici réduite : il faut bien que l'éditeur vive) figure dans l'ouvrage imprimé

On a largement dépassé les 100… dans le bouquin.

On va continuer quand même ici,

parce qu'on n'a peut-être pas de boulot, mais qu' on a des idées.

   

Les nouveautés, s'il y en a, sont à la fin en violet

 

1-    En changeant les règles du jeu du “ni oui, ni non” par celles du “ni chômeur, ni exclu”.

2-    En obligeant les patrons et les actionnaires, grands, gros ou petits, à vivre et travailler pendant une semaine dans les conditions où ils font bosser les Asiatiques et les Mexicains toute la vie après avoir licencié les Français.

3-    En mettant tout le monde en vacance pendant deux ans à titre d’expérience sociale.

4-    En donnant une prime de cent briques destinées à ficher le camp à l’étranger, à toute personne n’ayant pas trouvé de boulot au bout de ses trois premiers jours de recherches.

5-    En parachutant des bataillons de chômeurs à l’étranger pour démonter les usines françaises délocalisées puis les remonter en France.

6-    En transformant les ANPE en monastères et en couvents, pour venir au secours du catholicisme en perdition parkinsonienne.

7-    En proposant de tatouer tout individu qui prendrait le chemin de l’ANPE pour s’y inscrire, même en rêve.

8-    En offrant une prime à tout chômeur qui en abat un autre.

9-    En réélisant Nelson Mandela à la tête de l’A.N.C. (Association Nationale Contre le Chômage)

10-  En annexant la France à un pays qui n'a pas de chômeurs, comme Monaco ou le Vatican.

11-  En organisant chaque année une fête nationale du chômage, avec un grand rassemblement des glandeurs à la Bastille, parallèlement au colloque international de la recherche et des essais pratiques sur les armes bactériologiques de destruction massive qui se déroulerait juste à côté.

12-  En versant un salaire basique minimal, et non des allocations, à tout citoyen faisant à la France l’honneur de bien vouloir résider encore sur son sol.

13-  En instaurant un nouvel État, par exemple du côté de Jérusalem, destiné à tous les gens du monde que leur patrie ne veut plus.

14-  En relançant la recherche génétique ciblée afin d’isoler et modifier le germe de la fumisterie chronique.

15-  En suggérant, à M. le Ministre de l’Intérieur, d’en faire un nouveau délit.

16-  En débloquant un crédit illimité aux chantiers navals de Dunkerque afin que tous les naufragés du chômage puissent aller y construire des radeaux (avec cependant l’obligation de monter par groupe de 10.000 dans lesdits radeaux afin d’en tester la résistance près des icebergs du pôle Nord).

17-  En faisant faire, à toute personne ayant perdu son job, un stage actif obligatoire et illimité pour le compte des services fiscaux spécialisés dans le contrôle approfondi des entreprises, des cadres d'entreprises et de leurs actionnaires.

18-  En abolissant tout ce qui n’est pas CDI ou CDD, et en simplifiant par mille les formalités de déclaration du travailleur à son compte. (Cherchez l’humour...)

19-  En levant, dans chaque pays, une armée constituée de tous les chômeurs afin que ceux-ci se rendent utiles en se foutant sur la gueule avec l’armée des chômeurs d’en face, chacun protégeant ainsi les gens qui travaillent pour leur patrie.

20-  En rétablissant les travaux forcés pour tout mauvais citoyen dans le cadre de la tolérance zéro, laquelle a volé la vedette à l’embauche zéro depuis le résultat du premier tour des élections de 2002.

21-  En plaçant dans la police toute personne sans emploi, afin de lui faire distribuer des PV pour assurer son allocation. Ceci permettra, en outre, de lutter contre l’insécurité puisque cette personne elle-même ne sera plus classée parmi les voleurs.

22-  En envoyant au chômeur, chaque mois, avec sa fiche de pointage, une pilule d’arsenic.

 

Voilà, ça continue comme ça jusqu'à 100 dans le bouquin. A partir de ci-dessous, on continue dans l'innovation...

 

 

23 En confirmant au Ministre de l'Intérieur, ou à ses clones, qu'après avoir réussi à établir enfin la protection et la justice tant attendues pour les opulents réfugiés de Sangatte et pour les opulentes prostituées importées du tiers monde, il peut enfin mettre en place sans complexes son dispositif équivalent pour protéger les opulents chômeurs de France.

24- En remplaçant les paroles de la Marseillaise comme suit, tant qu'il y aura un seul chômeur non-volontaire dans la patrie :

Allons chômeurs de la Patrie,

Le jour de boire est arrivé.

Contre nous, le clan Tyran nie ;

Les pendards sans glands sont levés !

Les patrons sans glands sont levés !

Entendez-vous dans vos Champagnes,

Buller le fiel des sans-emploi,

Qui viennent jusque dans vos bras

Réclamer leur dû et leur cocagne.

25-  En traçant des flèches dans les banlieues pour indiquer aux jeunes où se trouvent les ANPE, afin qu'ils ne les confondent plus avec les voitures quand ils mettent le feu.

26-  En demandant à tous les chômeurs de sonner les cloches de toutes les églises, de déclencher toutes les sirènes des casernes de pompiers et d'ouvrir tous les haut-parleurs des minarets, chaque nuit à trois heures.

27-  En faisant se relayer chaque chômeuse sous les fenêtres de Madame la Présidente de la République, les chômeurs étant chargés à tour de rôle de leur faire des chatouilles pendant cinq minutes.

28-  En autorisant chaque chômeur à traiter de racaille tout individu travaillant qui passe à sa portée.

29- En ordonnant aux chômeurs d'accepter tous les stages qu'on leur propose !

30-  En distribuant un violon à chaque chômeur pour qu'il en joue.

31

32-

33-

34-

35-

 

Table            Top

 

 

© Le Défouloir des Précaires 2002-2008

 

 

Site abandonné depuis l'élection des présidents bouffons Sarkozy et Hollande